Protégé : Explication du site Transurfing

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Inscription à la Formation « La Bonne Prise de Décision »

Un Clic sur le Logo pour :

  • Visualiser de nouveau la conférence si vous le souhaitez

  • Vous inscrire à la formation au prix proposé

 

 

 

Protégé : présentation NQ

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

LinkUn article sur le blog Moment présent . com – certitudes, incertitudes, connaissance de soi →

Que se cache-t-il derrière le mot « Réalité »?

J’ai pris la décision il y a quelques jours de ne me consacrer qu’au web et de ne plus animer de groupe. Je ne pensais pas le faire ne serait-ce qu’il y a quelques mois, mais l’expérience que cette réalité virtuelle m’a fait vivre a tout chamboulé…

Pourtant, Internet peut sembler superficiel pour ses détracteurs qui n’y voient qu’une fuite de la ‘vraie vie’…

Alors, réalité virtuelle ou matérielle ? Et d’abord, pourquoi faudrait-il choisir ? En fait, comment définir le réel dans notre réalité ???

 

L’ÉVOLUTION DE LA NOTION DE RÉALITÉ

En ces temps modernes où la technologie progresse à une vitesse exponentielle, où les moyens de communication raccourcissent considérablement les distances et où la science nous apporte des pistes qui démolissent les dogmes, qu’est-ce qui nous reste de tangible en matière de certitudes par rapport à ce qu’est notre réalité ?

Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est réel ? Et surtout, comment peut-on appréhender les multiples aspects de notre réalité ?

Avec cette dernière phrase, vous avez perçu que notre réalité, effectivement, n’est pas un concept unique et monolithique qui serait vrai pour tout le monde. Comment percevez-vous cet axiome : « Sept milliards d’êtres humains, sept milliards de dictionnaires différents… » ?

En fait, nous sommes dans un monde où s’empilent les réalités de chacun – ce que Vadim Zeland nomme la couche de mon monde – pour former une réalité tangible dont nous nous accommodons plus ou moins…

Mais comment vivons-nous dans notre quotidien ces couches multiples de la réalité ?

 

VRAI OU FAUX ?

vrai ou fauxVoici un point fondamental qui pourtant pourrait déjà rebuter certains d’entre vous : ce qui est vrai pour une personne est vraiment vrai… pour elle. Continuer la lecture

Notre bonheur passe par notre autonomie face aux balanciers

Nous vivons dans un monde de balanciers. Ce n’est plus une découverte pour vous qui avez parcouru les écrits de Vadim Zeland… Ces balanciers nous promettent le bonheur, à condition de… cela ne vous rappelle rien ?

Y aurait-il quelque chose en rapport avec l’amour conditionnel ou inconditionnel ? Allons explorer un peu plus cet aspect d’un bonheur… conditionnel…

 

EXTÉRIEUR

Depuis que nous sommes nés, nous sommes invités à regarder à l’extérieur : »regarde cet oiseau, ceci est une voiture, voilà un bon biberon… » Nos parents nous éduquent et nous apprennent à parler, à mettre des étiquettes sur les objets, les situations,  les êtres humains – je m’appelle Olivier – la nature…

SociétéEn portant notre regard vers cet extérieur, nous apprenons aussi que c’est de l’extérieur que vient notre satisfaction – il faut manger pour grandir, il faut apprendre pour avoir du travail et pour avoir une famille, une maison, une voiture, tout le confort ménager et partir en vacances durant les 5 semaines annuelles où nous ne travaillons pas…

Les conversations portent sur l’extérieur – tel membre de la famille a des problèmes, tel gouvernement ne fait pas son travail, tel événement encensé par les médias à sensation, sans parler du voisin qui vient de divorcer…

 

ENFERMEMENT Continuer la lecture

ET SI LA CRISE ÉTAIT UN CADEAU ?

Vous ne pouvez pas passer à côté : quel que soit votre niveau de détachement, de culture, de spiritualité ou de connaissance, le mot ‘crise’ ne vous a pas échappé. Alors, comment voir cette époque où tout est bouleversé ? Comme une transition heureuse vers autre chose ? et quel serait alors cet ‘autre chose’ ?

C’est ce que je vais tâcher d’exposer dans ces quelques paragraphes, et vous comprendrez aussi quelles sont les conclusions qui m’ont convaincu de baisser catégoriquement le prix de mes formations pour les ouvrir résolument au plus grand nombre…

UNE ÉPOQUE DE GRANDS BOULEVERSEMENTS

criseCrise financière, immobilière, écologique, politique, économique, existentielle ; ce mot est assorti de tous les qualificatifs. Le fait est qu’il est bien présent à nos oreilles. Très souvent, les médias nous parlent de séisme, de tremblement de terre, de catastrophe, de bombe, d’éruption volcanique et autres qualificatifs dès qu’une annonce vient s’ajouter à la désormais pathétique série des événements malheureux…

Alors, comment regarder tout ceci ? De quelle manière l’observer, l’interpréter ? Et comment orienter consciemment notre regard vers le beau et générer une vie personnelle tournée non pas vers la frustration, mais vers le bonheur ???

PLAISIR OU BONHEUR

Nous avons globalement deux façons de regarder notre monde :

  • soit nous adhérerons à ce que l’on nous a dit depuis notre enfance et restons conditionnés par l’extérieur. Notre vie ressemble alors à de l’enfermement – j’ai ma maison, ma voiture, mon travail, mon conjoint et j’achète tous les beaux produits que me propose la société / la « matrice » pour me connecter de façon compulsive au plaisir éphémère de la consommation, mais je n’en sors pas et j’évite de regarder ailleurs…
  • Soit nous prenons de recul parce que nous aspirons à une vie qui nous ressemble. Nous décidons alors de changer notre façon de voir, nos comportements – je fais connaissance avec moi-même pour transformer ma vie et accéder non plus au plaisir éphémère, mais au bonheur profond et durable…

Parce que la ‘question’ se situe véritablement à ce niveau-là.

Big-Brother

Toutes les organisations qui nous gouvernent nous font croire que notre bonheur dépend des éléments extérieurs et qu’elles seules peuvent les gérer – diminuer le chômage, favoriser la croissance, assurer la sécurité, réguler les conflits, juger les méchants et nous protéger des dérives sectaires, des dangers des médecines parallèles ou de ces dangereux anarchistes qui s’opposent à l’ordre établi ou aux sommets internationaux…

Dès lors, il me paraît tout à fait normal que nous assistions aux montées des intégrismes de tout genre ou des nationalismes ! En période de grands bouleversements, l’inconnu fait peur et le retour aux mouvements conservateurs semble être une solution ‘confortable’ – fermeture à l’autre (l’étranger), surprotection de nos biens, de notre santé, nos proches, nos salaires et retraites – et tout autre mouvement qui tient plus de la rétraction que de l’épanouissement…

INTÉRIORITÉ OU EXTÉRIORITÉ ?

Alors que faire, si nous ne sommes confrontés à l’extérieur qu’à des événements qui entraînent frustration, peur, colère ou déception ? Continuer la lecture

PENSÉE, CONSCIENCE ET PRISE DE CONSCIENCE…

Avec Armelle Epineau Chance, psychothérapeute agréée avec laquelle je collabore étroitement, nous nous interrogeons régulièrement sur notre rôle en tant qu’accompagnants… Loin des querelles de clocher trop fréquentes dans le développement personnel, quelle serait la meilleure définition de notre place au sein de la communauté des hommes?

D’où l’idée à travers cet article de développer un peu plus les notions de conscience, de pensée, de prise de conscience ou de moment présent… Parce que c’est certain, la partie essentielle de notre travail consiste à favoriser des prises de conscience…

prise de conscienceQu’est-ce qu’une prise de conscience?

Une prise de conscience, c’est un peu comme un ‘saut quantique’.
Il y a avant et après, et la bascule se fait par un seul et unique mouvement, dans l’instant…

Bien des personnes ‘dorment debout’, dans un train train, une routine, un conditionnement, le sentiment que c’est ainsi que va la vie et qu’il n’y a rien d’autre à espérer…
Bien des personnes sont totalement identifiées à leur mental.
Elles considèrent la petite voix dans la tête comme leur voix, elles n’ont tout simplement pas pris conscience que cette voix ce n’est pas elles, que ce n’est qu’une partie d’elles-mêmes…

La prise de conscience permet de nous dissocier de notre mental…
Par contre, cette dissociation est la plupart du temps tout à fait éphémère et nous retombons très vite dans l’identification à la petite voix, à nos pensées…

Qu’est-ce que la pensée? Continuer la lecture

LinkUn article sur la relation Psy/Coach sur le tout nouveau blog du Sommet de la Conscience →

Un entretien de plus d’une heure au cours duquel je me raconte et j’évoque la suite que je donne à Transurfing…

Interviewé par Yannick le Guern pour la radio Widoobiz et l’émission « l’art de changer le monde et de bâtir une humanité meilleure.

Bon visionnage ;-)